Fermer ESPERANTO

Fermer Musique

**

Fermer Ecrivains

**
**
**
**
2013 AG-01
Diaporama

Fermer  2013 Assemblée générale

Fermer  Réunions

LE COIN CHRETIEN
Musiques
Actualités


Très bon livre en E-o - par MONTAIGU le 19/04/2019 : 20:33


SI vous voyagez en Allemagne - par MONTAIGU le 19/04/2019 : 20:29


A ceux qui aiment l'Antiquités - par MONTAIGU le 08/04/2019 : 11:00

Les fouilles ont permis de découvrir les restes d'une lampe à huile décorée d'un chandelier à 9 branches

Des fouilles archéologiques ont mené à la découverte de la toute première preuve d'une localité juive à Beer-Sheva datant de la période du Second Temple, a annoncé jeudi matin l'autorité des Antiquités.

La localité a été découverte dans le cadre d'une initiative du ministère de la Construction et du Logement, à la recherche de découvertes archéologiques avant la construction d'un nouveau quartier à l'entrée nord de cette ville située dans le sud du pays.

Les recherches ont permis de retracer pour la première fois des traces de la vie quotidienne des Juifs dans la ville antique, notamment une partie d’une lampe à huile ornée d’une menorah à neuf branches, ou encore des vases en calcaire utilisés par les Juifs à des fins rituelles. 

Le site, datant du début du premier siècle de notre ère à la Révolte de Bar-Kochva en 135, contient des passages souterrains cachés qui ont été utilisés par les rebelles juifs.

Selon les professeurs Peter Fabian de l'Université Ben Gourion du Negev et Daniel Varga de l'Autorité des antiquités israéliennes:

 "Les vestiges de la localité couvrent une superficie d'un demi-acre et comprennent plusieurs structures et installations, telles que les fondations d'une grande tour de guet, d'anciennes fosses à ordures et un système souterrain qui servait probablement de bain rituel juif."

Le site est situé le long de la frontière sud de l'ancien royaume de Juda, à proximité d'une route qui menait de Tel Beer-Sheva à la plaine côtière méridionale. 

Les membres de l’équipe archéologique ont été particulièrement satisfaits après la découverte du chandelier (menorah) à neuf branches, qui selon les archéologues, constitue "probablement l'une des premières représentations artistiques d'une menorah à neuf branches jamais découverte."

Alors que la menorah dans le temple juif était composée de sept branches, celles qui ne le sont pas en avaient entre huit et onze.

En effet, le Talmud babylonien indique que le peuple juif ne devait pas créer de candélabre reproduisant celui du Temple, ce qui explique la différence du nombre de branches.

Le site ouvrira au public dès lundi prochain.


Nouvelle rubrique - par MONTAIGU le 19/03/2019 : 16:43


interview - par MONTAIGU le 16/03/2019 : 17:05

Boris Kolker nous signale un interview d'un esperantiste: Povilas Jegorovas


Auto-hypnose - par MONTAIGU le 12/03/2019 : 11:59